home icon / DashboardP1 / Pourquoi la Formule 1 a-t-elle un penchant pour le “rake” ?

Pourquoi la Formule 1 a-t-elle un penchant pour le “rake” ?

'
© XPB Images

Parmi toutes les monoplaces de la saison 2017, seule la Mercedes W08 n’adoptait pas une assiette penchée en avant. Ce qui ne l’a pas empêché de décrocher le titre mondial au classement des constructeurs... Pourtant, l’ensemble des autres bolides ont adopté le “rake”, concept initié par Red Bull. Pour quelles raisons ?

TOUTES, SAUF MERCEDES

À en croire la rumeur, l’écurie Mercedes évaluerait la possibilité d’adopter une assiette penchée vers l’avant pour sa monoplace 2018, comme le fait depuis longtemps l’écurie Red Bull non sans succès. Au Brésil, on a vu la formation championne du monde en titre rouler avec différentes hauteurs de caisse et inclinaisons en essais libres, la Flèche d’argent produisant alors d’impressionnantes gerbes d’étincelles.

La W07 est en effet la seule voiture de pointe du plateau à ne quasiment pas pencher en avant. Si les créations d’Adrian Newey ont ouvert la voie, les monoplaces de la concurrence y sont peu à peu venues. Après McLaren et Force India en 2015 et 2016, Ferrari, Renault et Williams ont incliné le fond plat de leurs machines 2017, alors que Haas, Sauber, Toro Rosso et surtout Mercedes ont préféré une assiette horizontale. Comme le montre le tableau ci-dessous, réalisé par nos confrères de Auto-Moto und Sport, il n’y a pas de lien obvie entre la longueur de l’empattement et l’inclinaison du châssis :

Châssis Inclinaison (“rake”) Empattement
1 McLaren 2,05° (la plus penchée)
3 556 mm
2 Force India 1,80° 3 698 mm
3 Red Bull 1,58° 3 539 mm
4 Ferrari 1,55° 3 595 mm
5 Williams 1,52° 3 552 mm
6 Renault 1,50° 3 618 mm
7 Sauber 1,35° 3 541 mm
8 Toro Rosso 1,35° 3 538 mm (la plus courte)
9 Haas 1,15° 3 595 mm
10 Mercedes 0,90° (la moins penchée)
3 738 mm (la plus longue)

FERRARI A FRANCHI LE PAS

Entre 2016 et 2017, la Ferrari est passée d’une inclinaison de 1,35° à 1,55° environ. L’écurie italienne a expérimenté une assiette encore plus penchée le vendredi à Abou Dhabi, en combinaison avec une nouvelle version de son diffuseur, dont les contours ont été redessinés dans un style très proche de ceux figurant sur la Red Bull.

Sans doute la Scuderia cherche-t-elle à cerner le fonctionnement aérodynamique d’une monoplace penchant franchement vers l’avant alors qu’elle finalise le dessin de son bolide 2018.

Mais pourquoi les écuries penchent-elles en faveur du “rake” ?