home icon / DashboardP1 / Red Bull et Renault : divorce consommé ?

Red Bull et Renault : divorce consommé ?

© XPB 

Alors que l'échéance a été repoussée à plusieurs reprises, Red Bull ne semble toujours pas prêt à se déterminer officiellement sur son partenaire motoriste pour 2019 et au-delà.

Renault insiste pourtant pour qu'une décision soit prise sans autre délai, mais les responsables de l'écurie autrichienne bottent en touche sans état d'âme, ce qui laisse croire que le divorce entre les deux parties serait imminent.

Christian Horner, le team principal de Red Bull Racing, avait demandé une rallonge jusqu'au Grand Prix du Canada où les deux motoristes concernés, Renault et Honda, ont présenté des évolutions de leurs V6 turbo hybrides.

La comparaison a donc pu avoir lieu, mais Horner souhaite maintenant laissé passer le Grand Prix de France avant d'officialiser ce que tous les observateurs devinent déjà : l'annonce lors du rendez-vous autrichien du Red Bull Ring la semaine suivante du mariage avec Honda.

"En Autriche, notre offre ne sera plus sur la table, souligne Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing. Ils devront parler à Honda."

"Nous prendrons le temps de bien analyser la situation après le Grand Prix de France et ensuite nous ferons notre choix" rétorque Horner dans une sorte de dialogue de sourds dont plus personne n'est dupe. "Il n'y a que quelques jours entre la France et l'Autriche, cela n'a donc pas d'importance, mais nous ferons bien notre annonce entre ces deux courses" conclut Helmut Marko, le consultant de Red Bull.

  • Red Bull donne enfin une date précise à Renault

Selon toute vraisemblance, l'accord avec Honda portera sur les saisons 2019 et 2020, soit le terme de l'actuelle réglementation moteur. Pour 2021, selon la nouvelle donne en cours de discussion, Aston Martin pourrait constituer une alternative mais la prolongation d'une association avec Honda serait plus probable.

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.