home icon / DashboardP3 / Synthèse du vendredi : dos à dos

Synthèse du vendredi : dos à dos

'

La pluie annoncée n'est tombée qu'à la fin des EL2 et les concurrents du Grand Prix de Chine ont pu préparer l'épreuve dans de bonnes conditions, même s'il faisait frisquet et venteux à Shanghaï aujourd'hui. Le verdict du chrono est sans appel : les Mercedes et les Ferrari sont réunies en un dixième. La bataille des qualifs vaudra son pesant d'or et la course promet une belle empoignade.

Le circuit de Shanghaï réussit plutôt bien aux Flèches d'argent, en pole positon ici sans discontinuer depuis 2012, l'année où Nico Rosberg offrit à la firme à l'étoile sa première victoire depuis son retour en tant que constructeur à part entière en F1. Lewis Hamilton sera donc le favori pour se hisser à l'avant de la grille, même si les Ferrari sont capables de viser la pole à la régulière, ce qui en dit long sur le potentiel de la SF71H. Le match s'annonce indécis ce week-end entre les rouges et les gris, avec Red Bull en position d'arbitre mais toujours un (petit) ton en-dessous.

Le fameux "party mode", ce bouton magique que les Mercedes actionnent en Q3, sera bien utile demain et on verra quels seront les écarts sous le drapeau à damier. Le scénario de la course pourrait toutefois être différent étant donné le choix des gommes proposées ici par Pirelli : partir en ultra-tendres sera sans doute obligatoire pour les meilleurs, mais les tendres devraient être moins performantes (le manufacturier italien a fait l'impasse sur les super-tendres), tandis que les médiums seraient trop lents. Or c'est avec ces pneumatiques que les Mercedes se sont mieux comportées à Bahreïn, où elles dégradaient les gommes à l'arrière. A Shanghaï, ce sont les pneus avant qui vont souffrir, avec des stratégies qui pourraient différer parmi les top teams.

Hamilton a souffert de survirage aujourd'hui (voir la photo ci-dessus) et devra mieux équilibrer la W09 pour tenir la distance de la course sans détériorer ses Pirelli. Chez Ferrari, on mettra la pression sur les Flèches d'argent et cela augure d'une joyeuse empoignade. Max Verstappen et Daniel Ricciardo seront à l'affût pour Red Bull dans l'espoir de décrocher un strapontin sur le podium, en attendant mieux. Les autres pointent à près d'une seconde, avec les Renault et les Haas candidates à la Q3. Ils sont néanmoins nombreux à viser le top 10 avec McLaren, Force India et Toro Rosso dans un mouchoir de poche, tandis que Williams se battra avec Sauber pour éviter les affres de la lanterne rouge.

Après Haas et Toro Rosso, Renault pourrait être "best of the rest" : sixième chrono pour Hülkenberg.