home icon / News F1 / Abiteboul : "Le moteur Renault a flirté avec la pole"

Abiteboul : "Le moteur Renault a flirté avec la pole"

© WRI2

Pour Cyril Abiteboul, le circuit Gilles-Villeneuve a apporté la preuve que Renault a réalisé des progrès tangibles avec son évolution moteur introduite ce week-end à Montréal.

Sur un circuit faisant la part belle à la puissance moteur, Max Verstappen n’a échoué qu’à 17 centièmes de la pole position décrochée par Sebastian Vettel hier.

"On savait avant de venir ici ce que pouvaient apporter nos évolutions moteur, ça a été confirmé en piste, se félicite le directeur général de Renault Sport Racing, cité par L’Equipe. Même si les résultats sont très contrastés entre les performances de Red Bull, où le moteur Renault a flirté avec la pole, et les difficultés qu’a eues McLaren à qualifier ses voitures en Q2."

"Nous sommes fiers de voir notre moteur aussi près de la pole, via Red Bull. Quant à notre équipe, elle grignote des positions et engrange des résultats face à des monstres. Être la seule écurie, avec Mercedes et Ferrari, à avoir toujours terminé dans les points depuis le début de la saison, ça ressemble à de petites victoires."

"Je n’aime pas dire ‘the best of the rest’ (les meilleurs des autres, ndlr), parce qu’à chaque course une équipe cherche à s’octroyer ce titre. Mais je regarde la progression de notre écurie sur plusieurs années. On n’a plus à rougir en rythme de course."

Nico Hülkenberg est en effet parvenu à signer le septième temps de la séance qualificative hier à Montréal, juste derrière les trois top teams.

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.