home icon / News F1 / Calendrier F1 2019 : Miami en eaux troubles

Calendrier F1 2019 : Miami en eaux troubles

© DR

Les chances de voir Miami s'ajouter au calendrier de la F1 dès 2019 viennent de connaître un coup d'arrêt.

Les négociations entre la Commission de la cité américaine et Liberty Media, le détenteur des droits commerciaux du sport, n'ont en effet pas pu être finalisées avant la date-butoir du 1er juillet fixée par les autorités locales.

Dans sa volonté d'étendre le calendrier de la F1 à de nouvelles destinations, en particulier les grandes villes, Liberty Media pousse depuis plusieurs mois pour la tenue d'un deuxième Grand Prix sur le sol américain après celui d'Austin.

A l'heure d'écrire ces lignes, aucun contrat n'a pourtant été signé entre les parties, comme l'a confirmé Stephanie Severino, la directrice de l'Office des Communications de Miami, au magazine Forbes.

Si les raisons exactes derrière ce retard demeurent floues, les autorités se heurtent à une opposition de plus en plus vive de la part de certaines associations locales, comme le BNA (Biscayne Neighborhoods Association), qui redoute qu'un Grand Prix de F1 ne paralyse trop longtemps des points-clés du centre-ville dont le Bayfront Park que le futur circuit est sensé traverser.

  • Ecclestone doute de la faisabilité d'un Grand Prix à Miami.

Toujours selon Forbes, un récent meeting entre les parties locales n'a fait que rajouter aux tensions existantes, les représentants du BNA affirmant vouloir s'opposer au projet si l'accord signé ne bénéfice pas à la ville elle-même.

"La menace d'une poursuite devant les tribunaux est réel et les changements apportés au plan du circuit ne font qu'empirer les choses, s'est exprimé Andres Althabe, président du BNA. Nous partageons l'opinion des promoteurs du projet selon lequel ce parc est à tout le monde. Mais notre conclusion est différente ; si le parc est à tout le monde, des entreprises n'ont pas le droit de le fermer pour y organiser des événements à leur seul profit. A moins que ledit événement puisse être bénéfique aux citoyens." 

Le projet de contrat initial, qui porte sur dix ans, fixe la date du premier Grand Prix dans les rues de Miami à octobre 2019, dans un peu moins de 16 mois. A moins d'une issue favorable à très court terme, la probabilité que la ville balnéaire n'accueille la discipline-reine la saison prochaine s'amincit de jours en jours.

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.