home icon / News F1 / Deux moteurs par pilote en 2019 ?

Deux moteurs par pilote en 2019 ?

© WRI2

Les pilotes de Formule 1 pourraient ne plus être autorisés qu’à utiliser deux groupes propulseurs par saison à partir de 2019, révèle le magazine allemand Auto Motor und Sport.

Selon l’accord conclu entre les motoristes et la FIA, une réduction du nombre de pièces allouées aux pilotes sera déjà entreprise d’ici deux ans.

En 2018, les pilotes de Formule 1 ne pourront plus utiliser que trois moteurs à combustion interne, trois MGU-H, trois turbocompresseurs, deux MGU-K, deux batteries d’énergie et deux boîtiers électroniques de contrôle pour disputer la saison, et ce quel que soit le nombre de courses inscrites au calendrier.

Pour 2019, afin de réaliser davantage d’économies, les motoristes envisageraient, en accord avec la FIA, de limiter le nombre de moteurs à combustion interne à seulement deux par pilote par saison.

Ces réductions drastiques entraîneront-elles des pénalités à gogo sur les grilles de départ dans les années à venir ? Le délégué technique de la FIA et directeur de course de la Formule 1, Charlie Whiting, ne le pense pas.

"Je suis convaincu que les motoristes réussiront à le faire, car ce sont eux qui ont proposé ces réductions", indique-t-il.

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter