home icon / News F1 / Finances / Renault estime que le rationnement des moteurs coûte cher

Renault estime que le rationnement des moteurs coûte cher

© XPB Images

Cette saison, un palier supplémentaire sera franchi en matière de fiabilité des moteurs.

Les groupes propulseurs des Formule 1 devront être encore plus fiables afin d’éviter les pénalités. Le quota de moteurs thermiques, de turbocompresseurs et de MGU-H passe de quatre à trois, alors que la réduction sera plus drastique encore pour le MGU-K, la batterie et le boîtier de contrôle, dont deux exemplaires seulement sera autorisés sur toute la saison.

Or cet allongement de la durée de vie a un coût pour les motoristes, obligés de revoir le dessin de leur “power unit” et de valider – longuement – leurs composants sur des distances plus importantes :

“Les moteurs ont dû être redessinés pour faire face à l’allongement de leur durée de vie, a expliqué Bob Bell devant les journalistes à Barcelone. Ils doivent être validés sur un kilométrage beaucoup plus conséquent qu’avant.”

Comme le championnat compte une manche de plus que l’an passé, chaque exemplaire du bloc thermique, du turbo et du MGU-H devra en effet durer environ 7 courses (contre 5 en 2017), alors que chaque spécimen du MGU-K, de la batterie et du boîtier électronique aura à boucler entre 10 et 11 épreuves, soit le double de la durée de vie préconisée l’an passé.

“C’est un processus assez coûteux, long, que nous ne répercutons pas sur nos clients. Ils font une bonne affaire, car ils achètent moins de moteurs, alors que nous dépensons pas mal d’argent pour allonger la durée de vie des V6.”

Or, ces conditions drastiques ne vont-elles pas pousser les écuries à subir volontairement une pénalité, afin de disposer d’un moteur moins usé ?

“Chez Renault, nous travaillons sur l’objectif de trois moteurs par saison. À titre personnel, je n’aime pas trop l’idée d’être sanctionné pour avoir changé un élément de la voiture. Nous allons faire notre possible pour respecter le règlement, mais bien sûr chaque motoriste peut décider, pour des raisons tactiques, de changer un composant du moteur pour bénéficier d’un bloc plus frais en fin de saison.”

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.