home icon / News F1 / Gasly raconte sa mésaventure avec le Halo

Gasly raconte sa mésaventure avec le Halo

© XPB 

Pierre Gasly a déjà une mauvaise expérience à raconter avec le Halo, ce dispositif de protection frontal qui équipe toutes les monoplaces de Formule 1 cette année.

Le Français, qui était en piste aujourd’hui au Circuit de Catalunya, explique qu’il a abimé sa combinaison à cause du Halo en se glissant dans le cockpit de sa Toro Rosso STR13 ce matin.

"Je n’aime franchement pas le Halo. C’est vraiment compliqué d’entrer dans la voiture et d’en ressortir", confie-t-il.

"J’ai déjà ruiné ma combinaison. Je vais devoir en demander un paquet à AlpineStars pour la saison à venir à ce rythme-là ! Ce n’est que la première journée d’essais et j’ai déjà plusieurs trous à l’arrière de ma combi…"

"Avec le Halo, vous devez désormais frotter contre l’arrière de la voiture quand vous vous glissez dans le cockpit, c’est assez étrange. Et avec toutes les ailettes qu’il y a sur le Halo, vous ne pouvez pas vraiment vous en servir pour vous extraire du cockpit. C’est franchement bizarre, je préférais les anciennes F1 !"

"Mais au niveau de la visibilité, cela ne change rien très sincèrement. Vous ne remarquez pas vraiment la présence du Halo. La difficulté apportée par le Halo, c’est surtout pour entrer et sortir de la voiture."

Gasly a néanmoins connu une journée productive au volant de la STR13-Honda, parcourant 82 tours de piste, qui viennent s’ajouter aux 93 boucles complétées par son équipier hier.

"Les conditions étaient vraiment délicates aujourd’hui, surtout ce matin, indique-t-il. Et cet après-midi, c’était la toute première fois que je pilotais une monoplace de Formule 1 sous la neige !"

"Mais je dirais qu’au niveau de la charge de travail réalisée, nous avons signé de bons tours, nous avons pu poursuivre notre compréhension de la voiture, du moteur. Je n’ai pas bouclé beaucoup de tours, mais la première impression est positive."

"Je me sens à l’aise derrière le volant, et je vous avouerais même que je suis un peu plus en confiance dans la voiture que je ne l’étais l’an dernier. Je dirais que la voiture est un peu plus constante d’un virage à l’autre, ainsi qu’à basse, moyenne et haute vitesse."

Brendon Hartley sera de retour en piste demain au Circuit de Catalunya au volant de la Toro Rosso.

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.