home icon / News F1 / Ghosn : "Vettel est aujourd’hui chez Ferrari, tant mieux pour lui"

Ghosn : "Vettel est aujourd’hui chez Ferrari, tant mieux pour lui"

© XPB 

Carlos Ghosn, le grand patron de Renault, a indiqué que son équipe de Formule 1 n’était pas disposée à dépenser des fortunes pour s’acheter les services d’un pilote de pointe, tant à court qu’à moyen terme.

Renault a effectué son retour en F1 comme constructeur à part entière en 2016 après avoir finalisé le rachat du Lotus F1 Team en décembre 2015. Quatrième force du plateau cette année, l’équipe ambitionne de se battre à la régulière pour des podiums d’ici deux ans.

"Nous préparons notre retour sur les premières marches du podium d’ici 2020. L’objectif, c’est de gagner dans des conditions économiques responsables", a souligné Ghosn lors d’une assemblée générale des actionnaires.

Interrogé par un actionnaire sur la possibilité de recruter Sebastian Vettel, qui a obtenu ses quatre titres de champion du monde avec un moteur Renault, Ghosn a répondu : "On ne peut pas gagner en dépensant des centaines de millions d’euros. Evidemment, s’il n’y avait pas de budget, on embaucherait les meilleurs pilotes du monde."

  • Renault débauche un ingénieur de chez Mercedes

"Nous n’allons pas être l’écurie la plus riche, nous n’allons pas être l’écurie la plus dispendieuse. Mais nous avons prouvé dans le passé que nous pouvions gagner en Formule 1 tout en n’étant pas ceux qui dépensaient le plus d’argent ou en ayant les meilleurs pilotes. Vettel est aujourd’hui chez Ferrari, ça marche bien pour lui, tant mieux pour lui."

Vettel dispose de l’un des plus gros salaires du plateau F1, estimé à 60 millions de dollars par an. L’Allemand, actuel leader du championnat, est sous contrat avec Ferrari jusque la fin de la saison 2020.

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.