home icon / News F1 / Grosjean : "Je savais que c’était mort"

Grosjean : "Je savais que c’était mort"

© XPB 

Romain Grosjean a vu ses chances de finir dans le top 10 ce dimanche à Shanghai être ruinées par l’intervention en piste de la voiture de sécurité.

Le pilote tricolore a finalement terminé à une lointaine 17ème place en Chine, alors que son équipier Kevin Magnussen a fini dans les points, comme il y a sept jours à Bahreïn.

"Il y a un chat noir !, a-t-il réagi au micro de Canal+. J’étais parti sur une stratégie à un arrêt, c’était très dur à tenir. Le premier relais s’est passé plutôt bien, mais je suis ressorti dans le trafic, derrière une Force India, et je suis resté bloqué derrière elle."

"Et à partir du moment où la voiture de sécurité est sortie, je savais que ce serait la catastrophe. Les pneus étaient à 50°C. Ce sont des pneus qui ne sont pas bons du tout. La voiture était inconduisible. J’étais sur un arrêt, les autres autour de moi sur deux arrêts. Je savais que c’était mort."

"Ça fait trois courses de suite que je n’ai pas de chance, déplore Grosjean, ça commence à être un petit peu dur. On aurait pu faire septième ou huitième aujourd’hui et il y a le safety car au mauvais moment. Ça fait beaucoup…"

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.