home icon / News F1 / Kubica pénalisé par les pneus Pirelli ?

Kubica pénalisé par les pneus Pirelli ?

© XPB 

On attend dans les jours à venir la confirmation de l'engagement de Sergey Sirotkin chez Williams pour cette saison 2018 et la suivante, le sponsor du pilote russe SMP Bank assurant 40 millions de dollars de budget à l'écurie britannique.

Williams alignera ainsi deux jeunes, Lance Stroll (19 ans) et le rookie Sirotkin (22 ans), ce qui peut paraître un peu léger pour un team au palmarès aussi prestigieux.

La dernière fois que l'équipe Williams a aligné une paire de pilotes aussi inexpérimentés remonte à 2012 avec Pastor Maldonado, dont on se souvient de la victoire-surprise à Barcelone, et Bruno Senna.

Si Sirotkin est préféré à Robert Kubica, ce serait parce que le vétéran polonais - éloigné des circuits depuis six ans suite à son accident en rallye - n'a pas été assez performant, surtout sur un tour en condition qualification, car il aurait eu du mal à exploiter les pneus Pirelli.

"Des membres du team m'ont révélé que les résultats des tests d'Abou Dhabi ont été décisifs, affirme Andrew Benson sur le site de la BBC. La principale difficulté pour Kubica a été de tirer un bon parti des pneumatiques sur un tour, avec peu de carburant dans les réservoirs. En gommes neuves, il ne parvenait pas à améliorer ses chronos."

"Robert aurait lui-même confié à son manager ses problèmes d'adaptation aux pneus Pirelli, poursuit-il. Ce n'est pas étonnant dans la mesure où les Bridgestone qu'il a connus à l'époque procuraient davantage d'adhérence et se dégradaient beaucoup moins. La compréhension du comportement des pneumatiques a donc représenté un challenge délicat : il aurait eu besoin de plus de temps de piste pour mieux tout assimiler."

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.