home icon / News F1 / Le "mode qualif" de Renault ne convainc pas encore

Le "mode qualif" de Renault ne convainc pas encore

© XPB Images

Renault a profité du Grand Prix d'Autriche du week-end dernier pour introduire une série d'évolutions-moteur à destination de ses écuries-clientes, Red Bull et McLaren.

Outre l'introduction d'un nouveau MGU-K, que seul le Renault F1 Team a pour l'instant utilisé, le package comprenait également le fameux "mode qualif", du nom donné au surplus de puissance mis au point par Mercedes et repris également par Ferrari lors des qualifications du samedi.

Si l'attente fut plus longue pour les écuries motorisées par Renault, les gains constatés par ce nouveau mode, qui améliore le comportement du moteur interne, ne se sont pas avérés à la hauteur des attentes.

"Je n'ai pas ressenti une énorme différence, a déclaré Max Verstappen. Je pense qu'il y a une petite progression au niveau puissance, mais j'ignore si le système est déjà optimisé ou non. Il y a du progrès mais c'est difficile à ressentir." 

  • Les Renault boys aiment Silverstone

"Cette évolution tenait plus de l'amuse-bouche que de la vraie fête, a confirmé Christian Horner, le patron de Red Bull, en référence à la traduction anglaise "party mode", à nos confrères de AS.

Même constat du côté du Renault F1 Team ; "Une évolution plus importante devrait être introduite pour vraiment faire la différence, explique Nico Hulkenberg. Je ne sais pas ce qu'on vous a dit à propos de ce mode, mais cela n'avait rien d'extravagant." 

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.