home icon / News F1 / Le point sur l'utilisation des moteurs avant Monaco

Le point sur l'utilisation des moteurs avant Monaco

© WRI2

Alors que la première journée de roulage s'est clôturée à Monaco, faisons le point sur l'utilisation des moteurs par pilote à l'aube du sixième Grand Prix du championnat du monde 2018.

Pour rappel, chaque pilote se voit alloué par le règlement sportif un maximum de trois moteurs à combustion interne (ICE), trois turbocompresseurs (TC), trois MGU-H, deux MGU-K, deux batteries (ES) et deux boîtiers électroniques de contrôle (CE) pour disputer l'ensemble des 21 Grand Prix du calendrier.

Au vu du tableau ci-dessous, Daniel Ricciardo a jusqu'ici utilisé deux exemplaires de l'ensemble des six éléments composant son groupe-propulseur, faisant de lui l'un des pilotes les plus menacés des trois top teams.

Au niveau du milieu de peloton, Brendon Hartley n'en mène pas large non plus en ayant déjà épuisé son quota de turbocompresseurs et de MGU-H après seulement cinq week-ends de course ! Sans compter les quatre autres composés qu'il a utilisé à deux reprises.

Les seuls pilotes à n'avoir pas encore dû changer de composés en ce début de saison sont : Hamilton, Ocon et les pilotes Williams.

Driver ICE TC MGU-H MGU-K ES CE
Mercedes
Lewis Hamilton 1 1 1 1 1 1
Valtteri Bottas 1 1 1 1 2 2
Ferrari
Sebastian Vettel 1 1 1 1 1 2
Kimi Räikkönen 2 2 2 1 1 1
Red Bull/TAG Heuer
Daniel Ricciardo 2 2 2 2 2 2
Max Verstappen 1 1 1 2 1 1
Force India/Mercedes
Sergio Pérez 1 1 1 1 2 1
Esteban Ocon 1 1 1 1 1 1
Williams/Mercedes
Lance Stroll 1 1 1 1 1 1
Sergey Sirotkin 1 1 1 1 1 1
Renault
Nico Hülkenberg 1 1 2 1 1 1
Carlos Sainz 1 1 2 1 1 1
Toro Rosso/Honda
Brendon Hartley 2 3 3 2 2 2
Pierre Gasly 2 2 2 1 1 1
Haas/Ferrari
Romain Grosjean 2 2 2 1 1 1
Kevin Magnussen 2 2 2 1 2 2
McLaren/Renault
Fernando Alonso 1 2 1 1 1 1
Stoffel Vandoorne 1 1 1 1 1 2
Sauber/Ferrari
Marcus Ericsson 2 2 2 1 1 1
Charles Leclerc 2 2 2 1 1 1