home icon / News F1 / Red Bull et Renault : l'échéance approche...

Red Bull et Renault : l'échéance approche...

© XPB 

Après avoir prolongé le délai de deux semaines pour la décision de poursuivre ou non leur association en 2019, Red Bull et Renault vont se retrouver au lendemain du prochain Grand Prix de Monaco pour évaluer leur situation.

Les motoristes sont supposés indiquer à la FIA quelles seront leurs équipes clientes le 15 mai, une échéance qui a été reculée à la fin du mois par Renault.

Mais le constructeur français ne souhaite pas attendre davantage en invoquant des contingences logistiques, comme la commande de pièces auprès de fournisseurs extérieurs, en vue de la saison prochaine.

"On ne peut repousser cette décision indéfiniment, estime Cyril Abiteboul, le directeur général du Renault Sport F1 Team. Nous ne mettons pas une 'deadline', ce n'est pas notre style, mais si Red Bull veut nos moteurs l'an prochain il faut nous le faire savoir... Si on ne tombe pas d'accord, on ne sera présent qu'avec deux teams en 2019 : Renault et McLaren. Nous n'avons aucune obligation à fournir trois écuries."

Renault met ainsi la pression sur Red Bull, qui préférerait attendre le Grand Prix du Canada pour mieux analyser les évolutions respectives du moteur français comparé au V6 turbo Honda qui propulse les Toro Rosso. Le patron de Honda Motorsport Masahi Yamamoto a rencontré Helmut Marko à Barcelone pour évoquer un partenariat Red Bull-Honda en 2019.

Autre volet de cette saga : le contrat de Carlos Sainz, prêté à Renault par Red Bull cette année mais qui pourrait réintégrer la famille du taureau rouge la saison prochaine... à moins de ne servir à nouveau de monnaie d'échange, éventuellement pour retarder la décision du choix de motoriste ? Wait and see...

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.