home icon / News F1 / Renault s’engage dans l’eSport

Renault s’engage dans l’eSport

© DR

Renault a annoncé lundi son implication dans le monde de l’eSport en nouant un partenariat avec Team Vitality, l’un des leaders de l’eSport européen, pour la création d’une nouvelle structure – Renault Sport Team Vitality – dédiée aux jeux de sports automobiles.

L’équipe Renault Sport Team Vitality sera composée de trois joueurs : Paschy90 (Philip Paschmeyer, Allemand), FreaKii (Sandro Holzwarth, Allemand), et Fairy Peak! (Victor Locquet, Français).

Elle participera cette année aux compétitions de jeux appartenant à l’univers du sport automobile, telle que la Rocket League Championship Series Europe, fondée sur un jeu qui compte plus de 25 millions de fans dans le monde.

  • Hülkenberg : "Mes meilleures années sont encore devant moi"

Renault est par d’ailleurs en discussion avec la F1 pour une participation au championnat Formula 1 eSports, une compétition virtuelle basée sur le jeu vidéo du même nom. Dans ce cadre, l’équipe Renault de Formule 1 ouvrira les portes de son usine d’Enstone, en Angleterre, pour permettre aux joueurs de s’entraîner et d’échanger avec les pilotes et techniciens.

"Les liens entre sport automobile et les jeux vidéo sont évidents, commente Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing. Les deux mondes sont extrêmement compétitifs et exigent de grandes capacités mentales et physiques."

"Le lancement remarqué l’année dernière par la FOM de la compétition Formula 1 eSports Series a accéléré la convergence des deux univers et les opportunités de collaboration."

"Les pilotes Renault, en particulier ceux de la Renault Sport Academy et les champions de Vitality pourront échanger sur leurs expériences respectives. Dans cette compétition comme en F1, notre objectif est de construire sur le long terme une équipe respectée et crainte par ses adversaires !"

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.