home icon / News F1 / Quel retour sur investissement pour le GP de Belgique 2017 ?

Quel retour sur investissement pour le GP de Belgique 2017 ?

© XPB 

La Région wallonne, qui comble chaque année le déficit lié à l’organisation du Grand Prix de Belgique, a publié ce lundi les résultats d’une étude qu’elle avait commandée sur la rentabilité de l’épreuve belge inscrite au calendrier 2017 de la Formule 1.

L’étude a été réalisée par Deloitte et est basée sur une méthodologie similaire aux études réalisées pour les Grands Prix d’Australie et du Canada.

En termes de retombées économiques, il en ressort que l’organisation de l’édition 2017 du Grand Prix de Belgique a représenté un retour sur investissement de 315% pour la région : un euro investi par la Région wallonne dans l’organisation du Grand Prix de Formule 1 à Spa-Francorchamps a généré 3,15 euros de valeur ajoutée en Wallonie et 4,54 euros en Belgique quand on tient compte de la TVA qui est perçue par le gouvernement fédéral.

La Région wallonne en a également profité pour annoncer les chiffres de fréquentation de l’édition 2017, en hausse de 7,5% par rapport à 2016. Un total de 95.965 billets a été vendu, dont 90.185 à des spectateurs étrangers, pour un flux total sur les trois jours de compétition estimé à 265.000 spectateurs.

Sur base de ces chiffres, Deloitte estime les retombées économiques en Wallonie pour l’édition 2017 à 20,5 millions d’euros, soit une augmentation de 21% par rapport à 2016. Le déficit s’est quant à lui établi à 6,5 millions d’euros, en recul de 2 millions d’euros sur un an.

L’édition 2018 du Grand Prix de Belgique se déroulera le 26 août prochain.

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.