home icon / News F1 / La supériorité de Mercedes et Ferrari inquiète Horner

La supériorité de Mercedes et Ferrari inquiète Horner

© XPB 

Le team principal de l’écurie Red Bull Racing, Christian Horner, pense que Renault et Honda pourraient ne pas rattraper leur retard sur Mercedes et Ferrari avant 2021, date à laquelle un tout nouveau moteur sera introduit en F1.

Depuis l’arrivée des V6 turbo hybrides en F1 en 2014, Mercedes a dominé le sport durant trois saisons. Son hégémonie a toutefois été quelque peu mise à mal par Ferrari cette année. La Scuderia a réalisé de véritables progrès, tant sur le plan du châssis que du bloc moteur, alors que Renault et Honda continuent d’être à la traîne avec leurs groupes propulseurs.

"Nous n’accepterons jamais de ne pas être compétitifs en F1, donc nous allons continuer à travailler dur et à développer notre voiture pour essayer de compenser avec le châssis ce que nous perdons avec le moteur", déclare Horner à la chaîne Sky Sports.

"Mais la réalité est la suivante : il y a actuellement deux constructeurs automobiles qui ont une telle avance sur la concurrence qu’il est difficile d'imaginer les deux autres motoristes parvenir à les rattraper d’ici 2021."

Horner pense que le futur moteur qui sera introduit en Formule 1 en 2021 pourrait inciter d’autres constructeurs automobiles à s’engager en F1. Cette nouvelle génération de moteur – dont les spécifications exactes sont toujours en discussion entre les motoristes et la FIA – sera moins coûteuse et moins complexe à produire que les V6 turbo hybrides actuels.

"Je crois qu’il y a des constructeurs automobiles de renom qui pourraient être intéressés, si le développement de ce nouveau moteur n’est pas hors de prix. Aston Martin (qui dispose d’un partenariat avec Red Bull Racing) est l’un d’entre eux", conclut Horner.

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.