home icon / News F1 / Todt a pardonné Vettel pour son geste de Bakou

Todt a pardonné Vettel pour son geste de Bakou

© XPB 

Le président de la FIA, Jean Todt, déclare qu’il a pardonné Sebastian Vettel pour son geste de Bakou.

Estimant que Lewis Hamilton avait cherché à le piéger au freinage juste avant le restart, le pilote Ferrari, furieux, s’était porté à hauteur de son rival britannique et lui avait donné un coup de roue.

Vettel avait par la suite été convoqué au siège de la FIA, à Paris, et le quadruple champion du monde de Formule 1 avait présenté ses excuses pour son geste.

"Vous savez, je suis quelqu’un de très tolérant, déclare Todt, cité par Auto Bild. Je ne suis pas comme certaines personnes qui se permettent de juger le comportement des pilotes sans prendre en compte leurs émotions quand ils sont dans le cockpit."

"Je peux très bien comprendre ça, car j’ai moi-même expérimenté des situations similaires avec Michael [Schumacher]. Pouvez-vous imaginer ce qui s’est passé à Jerez en 1997 ? Ou à Monaco en 2006 quand Michael a fait cette chose stupide en qualifications ?"

Michael Schumacher avait été exclu du classement du championnat en 1997 pour avoir tenté de mettre dehors Jacques Villeneuve lors du dernier Grand Prix de la saison. Quant à 2006, Schumi avait été exclu de la séance qualificative pour être volontairement parti à la faute sur la fin de la session afin d’empêcher Fernando Alonso d’améliorer son temps et de le battre pour la pole.

"Les gens ont tous des faiblesses, poursuit Todt, et quand ils prennent conscience de leurs erreurs et reconnaissent qu’ils n’auraient pas dû faire ça, alors vous devez leur pardonner. Il en va de même avec Sebastian."

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.