home icon / News F1 / Vandoorne : "La McLaren réagit de manière imprévisible"

Vandoorne : "La McLaren réagit de manière imprévisible"

© XPB 

Même s’il a signé le huitième temps des EL2 ce jeudi à Monaco, devant son équipier, Stoffel Vandoorne confie qu’il n’est pas encore totalement en confiance au volant de sa McLaren.

La confiance est pourtant essentielle sur un circuit urbain comme celui de Monaco afin d’aller chercher les derniers centièmes de seconde qui pourraient faire la différence demain en qualifications.

"On n’a pas eu de séances faciles ce jeudi, explique le pilote belge, qui a devancé Fernando Alonso de quatre centièmes. On a connu pas mal de soucis en matinée. On n’est pas 100% en confiance avec la voiture."

"Ce matin, la voiture était inconduisible. On était loin. On a bien travaillé sur les réglages durant la pause et cela a été mieux lors de la deuxième séance, mais c’est encore loin d’être parfait. La voiture est toujours très compliquée. Elle réagit de manière imprévisible. Du coup, je ne suis pas 100% en confiance."

"Dans les rues de Monaco, c’est très difficile de tirer le maximum d’une voiture qui est très compliquée et d’aller chercher les derniers centièmes qui font la différence."

Vandoorne compte bien mettre à profit ce vendredi ‘off’ en Principauté pour travailler sur les réglages de sa monoplace en vue des qualifications de demain.

"Ce n’est pas mal d’avoir une telle journée car il y a beaucoup de boulot à fournir avec les ingénieurs, indique-t-il. Cela nous donne une journée durant laquelle on peut analyser tout ce qu’on a fait ce jeudi et ainsi mettre les réglages au point avant de réattaquer samedi."

"La Q3 reste l’objectif. C’est faisable mais il faudra aller chercher les derniers centièmes de seconde, éviter le trafic, les erreurs et mettre tout ensemble au bon moment samedi après-midi."

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.