home icon / News F1 / Vandoorne : "Je n’avais plus de rythme"

Vandoorne : "Je n’avais plus de rythme"

© XPB 

Stoffel Vandoorne a terminé ce Grand Prix de Chine à une décevante treizième place, alors que son équipier Fernando Alonso a de nouveau fait le boulot, finissant à une belle septième position à l’arrivée.

Après avoir perdu deux places au départ et pris cinq tours à passer la Williams de Sergey Sirotkin, Vandoorne, qui avait retardé son arrêt au stand, a ensuite joué de malchance avec l’intervention de la voiture de sécurité.

Le Belge, alors 15ème au restart, a ensuite vécu une seconde partie de Grand Prix difficile, handicapé par un fond plat qui était détaché à l’avant, ce qui faisait perdre pas mal d’appui à sa monoplace.

"Nous avons à nouveau connu un départ très difficile, concède Vandoorne au micro de la RTBF. Ce n’était pas du tout un bon premier tour de notre part et nous avons perdu quelques places."

"Après, nous sommes tout de même parvenus à remonter quelques positions avec les pneus tendres. Ensuite, on savait que c’était important de passer devant les Williams lors du pitstop et nous y sommes parvenus."

  • Lauda tacle sèchement Verstappen !

"Après la safety car, je n’avais plus de rythme, c’était bizarre, puis j’ai commencé à ressentir une grosse vibration. L’équipe a découvert après la course que le fond plat était détaché à l’avant de la voiture."

"Donc oui, ce fut une journée difficile pour nous. C’était beaucoup plus difficile de dépasser aujourd’hui", conclut Vandoorne, qui concède déjà 16 points à son équipier au classement du championnat après seulement trois Grands Prix disputés.

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.