home icon / News F1 / Vettel : "Ferrari a trois problèmes à résoudre"

Vettel : "Ferrari a trois problèmes à résoudre"

© XPB 

La saison avait bien débuté pour Sebastian Vettel, avec deux victoires lors des deux premiers Grands Prix, en Australie et à Bahreïn. Cela lui avait permis d’aborder le Grand Prix de Chine avec une avance de 17 points sur Lewis Hamilton au championnat.

La chance a toutefois tourné ensuite. En l’espace de trois courses, Hamilton a complètement inversé la tendance. Ses victoires acquises à Bakou et à Barcelone l’ont propulsé en tête du championnat, avec 17 points d’avance sur Vettel.

Si Ferrari pouvait évoquer la malchance à Shanghai (accrochage avec Max Verstappen) et à Bakou (freinage manqué de Vettel), la SF71H était en revanche incapable de suivre le rythme imposé par Hamilton dimanche dernier au Circuit de Catalunya.

Vettel en est bien conscient, et il pointe trois problèmes que Ferrari doit à tout prix résoudre d’ici le prochain Grand Prix, prévu dans dix jours à Monaco.

"Nous n’étions pas assez rapides à Barcelone", reconnaît Vettel, qui avait concédé près d’une demi-minute à Hamilton à l’arrivée du Grand Prix, qu’il avait terminé quatrième.

"Si nous le voyons pas, alors nous sommes plus qu’aveugles, car nous n’avions pas le rythme lors du premier relais."

  • Vettel : "Cela aurait été pire avec les Pirelli normaux"

"Deuxièmement, je pense que nous avons rencontré des difficultés tout au long du week-end avec les pneus. Ils ont changé (la bande de roulement était plus fine de 0,4 millimètre, ndlr), mais ils ont changé pour tout le monde, donc notre ambition doit être de mieux nous en tirer que les autres, plutôt que l’inverse."

"Troisièmement, je pense que ce fut un mauvais week-end sur le plan de la fiabilité. Kimi [Räikkönen] a connu un problème moteur (vendredi durant les essais libres 2, ndlr) et il a abandonné en course. Si nous ne voyons pas ces trois choses, alors il n’y a pas d’excuses."

"J’ai dit à de nombreuses reprises que cette équipe est forte et que nous avons beaucoup de potentiel, mai je pense que nous devons également nous assurer de résoudre les problèmes que nous avons", ajoute Vettel.

"Ce n’était pas une bonne journée, mais il est important de comprendre pourquoi la journée n’a pas été et ce qu’il nous manque pour les prochaines courses."

"Nous avions tous des évolutions pour cette course, peut-être que les autres en ont apporté plus que nous. Nous avions des pneus différents qui convenaient peut-être mieux aux autres qu’à nous."

"Mais à quoi bon chercher des excuses ? Le fait est que nous n’avions pas la vitesse pour gagner, et c’est ce qu’il faut résoudre."

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.