home icon / News F1 / Whiting répond à Vettel

Whiting répond à Vettel

© XPB 

Le directeur de course de la Formule 1, Charlie Whiting, assure qu’il n’est pas possible de tricher lorsque la voiture de sécurité virtuelle (VSC) est déployée en piste pendant les Grands Prix.

Sebastian Vettel avait affirmé hier qu’il était possible de gagner du temps sous VSC en prenant des trajectoires différentes de d’habitude, afin de réduire les distances parcourues et donc de gagner du temps en piste.

"Je ne vois pas de quoi il parle, s’étonne Whiting, qui est la plus haute instance de la FIA sur les Grands Prix. La voiture de sécurité virtuelle est équipée d’une carte dans son processeur qui est 30% plus lente qu’un tour rapide, et les pilotes doivent suivre ce tour."

"Ce tour est mesuré tous les 50 mètres sur le circuit. Cela mesure à des endroits pertinents le temps de référence et donne un plus ou un moins au pilote quand ils sont au-dessus ou en dessous de ce temps."

"Ils sont autorisés à aller plus vite que le temps de référence, tant qu’ils sont plus lents au niveau des postes de commissaires et sur la ligne de la voiture de sécurité."

"C’est mesuré tous les 50 mètres, donc l’avantage en adoptant des trajectoires différentes ne peut qu’être minime. Je peux comprendre ce qu’il dit, mais la trajectoire de course reste la meilleure, même sous VSC."

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.