home icon / News F1 / Whiting répond à Vettel

Whiting répond à Vettel

© XPB 

Le directeur de course de la Formule 1, Charlie Whiting, n’a pas tardé à répondre à Sebastian Vettel, qui a questionné la décision de la FIA de faire entrer la voiture de sécurité en piste hier pendant le Grand Prix de Chine.

"Si nous décidons d’utiliser la voiture de sécurité, c’est dans un but bien précis, pour des raisons de sécurité, et nous ne faisons aucunement attention aux pilotes qui pourraient être avantagés ou à l’inverse désavantagés", se justifie Whiting.

"Nous avons attendu qu’il y ait un bon écart dans le trafic. Les débris étaient dispersés sur une large portion de la piste et j’ai voulu attendre jusqu’à ce que la voiture de sécurité ait les voitures derrière elle avant d’envoyer les commissaires en piste."

Vettel, alors en lutte pour la victoire avec Valtteri Bottas avant l’intervention de la safety car, n’avait pas trouvé juste que la course n’ait pas été neutralisée par une voiture de sécurité virtuelle au préalable, "comme cela est désormais habituellement le cas".

Cela avait fortement pénalisé les leaders et avantagé les Red Bull, qui avaient pu repasser par les stands pour mettre des pneus frais. Whiting se défend toutefois de tout favoritisme.

"C’est un peu un mystère pourquoi c’est devenu le centre de l’attention, estime-t-il. Nous avons la voiture de sécurité virtuelle depuis trois ans alors que la voiture de sécurité existe depuis plus de 20 ans. Nous savons qu’il y a toujours des gagnants et des perdants à chaque intervention."

"Si nous devons attendre de voir qui sera désavantagé et comment nous devons procéder afin que personne ne le soit, alors c’est une perte de temps que nous ne pouvons pas nous permettre, et je tiens à rappeler que ce n’est pas notre travail."

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter.