home icon / Magazine / Galerie technique : Grand Prix d’Autriche

Galerie technique : Grand Prix d’Autriche

'
© F1i

Les courses ont beau s’enchaîner à un rythme d’enfer, les écuries ne cessent d’apporter des modifications à leurs bolides. En Autriche, Mercedes a inauguré un package aérodynamique inspiré de Ferrari, alors que Renault, McLaren et Toro Rosso ont introduit des nouveautés notables. L’occasion de scruter quelques images rares !

MERCEDES DANS LE SILLAGE DE FERRARI ET RED BULL

Une semaine après avoir introduit la “phase 2.1” de son moteur en France, Mercedes a apporté en Autriche une évolution significative de la carrosserie de sa W09 – sans doute sa mise à jour aérodynamique  plus importante depuis le début de la saison de Formule 1.

Contrairement à la Ferrari, la Red Bull, la Haas et la Williams, la Flèche d’argent affiche une configuration classique au niveau des entrées d’air des pontons. Sa structure déformable supérieure (c’est-à-dire l’une des deux barres en carbone disposées sous la carrosserie pour absorber les chocs, marquée en jaune ci-dessus) n’est pas abaissée au maximum comme c’est le cas sur la Ferrari.

© F1i

DES CONTRAINTES STRUCTURELLES

Mercedes s’est approchée de ce dessin tout en conservant le positionnement de ses structures déformables. Autrement dit, comme la barre en carbone n’a pu être abaissée (car cela aurait demandé l’homologation d’une nouvelle monocoque), les aérodynamiciens de Brackley ont imité le dessin Ferrari autant que le permettait la structure existante de leur monoplace.

S’il s’agit essentiellement d’un nouvel habillage, on notera que le conduit d’air intérieur a été légèrement redessiné, comme on le voit en comparant les flèches bleues ci-dessus. Le contour de l’ouverture d’air dans le ponton est un peu plus arrondi.

Au lieu d’être simplement triangulaire, l’entrée d’air est plus complexe : comparez les deux zones marquées en bleu ci-dessous. La base se projette en avant et, sur les côtés, vient s’accrocher au panneau latéral pour devenir un déflecteur proprement dit.

© F1i

Un déflecteur vertical (marqué en rose) a été ajouté, dont l’esprit rappelle celui que l’on peut voir sur la Ferrari.

Le rétroviseur a été doté d’un support supplémentaire (comparez les zones marquées en jaune), dont la base recourbée agit essentiellement comme un élément aérodynamique. Le déflecteur en forme de “C” qui était placé devant le rétroviseur y est maintenant fixé (comparez les éléments marqués en vert).