home icon / Magazine / F1i Magazine / Débriefing / Synthèse du samedi : avantage Ferrari

Synthèse du samedi : avantage Ferrari

'

Les Mercedes ont été cueillies à froid par l'impressionnant écart creusé par les Ferrari dans les conditions particulières des qualifs à Shanghaï, avec des températures basses et une fenêtre d'exploitation délicate à déterminer pour les pneumatiques. Les rouges tiendront-ils les gris à distance respectable demain ? Ce sera une autre histoire, en raison d'une météo plus clémente qui pourrait aussi bien sourire aux Red Bull en stratégie décalée...

On pourrait vivre une course très tactique dans ce Grand Prix de Chine, surtout si la chaleur revient et met à mal les gommes ultra tendres. Ferrari et Mercedes, à l'avant de la grille, s'élanceront avec les mélanges tendres utilisées en Q2 et devraient se neutraliser sur le plan stratégique, sans doute en optant ensuite pour les médiums afin de boucler la distance avec un seul arrêt. A l'inverse, les Red Bull tenteront de bondir au départ chaussées des pneus super-tendres en adoptant une stratégie plus agressive à deux arrêts. Les derniers tours de course pourraient du coup être décisifs entre les favoris.

La Scuderia a pris un avantage psychologique indéniable aujourd'hui en ne laissant aucune chance aux Flèches d'argent en difficulté pour exploiter les pneus. Sebastian Vettel a damé le pion au dernier moment à Kimi Räikkönen pour la pole position, confirmant ainsi un bon capital-confiance alors qu'il est invaincu cette saison. Mais entre les deux Ferrari et les deux Mercedes - Bottas précédant Hamilton pour la seconde fois consécutive en Q3 - la bataille sera probablement plus serrée que ne laisse augurer le résultat des qualifications. Les Red Bull boys pourront-ils se mêler à cette lutte pour la victoire ? Tout dépendra du comportement des gommes ultra-tendres soumises à rude épreuve dans les grandes courbes de Shanghaï.

Le milieu de peloton verra encore les Renault essayer de maximiser leur présence dans le top 10 sur la grille (systématique en 2018) afin de se battre avec les Force India, les Haas et les McLaren pour les points. Le premier tour promet d'être chaud pour gagner des positions entre des voitures très proches en performance. Pierre Gasly, éliminé dès la Q1, ne pourra rééditer son exploit de Sakhir même si la Toro Rosso se comporte mieux en course, tandis que les Williams et les Sauber se mesureront entre elles à l'arrière. Sur cette piste très exigeante et au tracé différent des théâtres des deux premiers Grands Prix, on pourrait vivre quelques surprises en fin de course selon la dégradation des pneus. Suspense !

Sergio Pérez a fait des étincelles pour amener sa Force India en Q3 et visera les points demain.