home icon / Magazine / F1i Magazine / Débriefing / Synthèse du samedi : King Lewis intraitable à domicile

Synthèse du samedi : King Lewis intraitable à domicile

'

En arrachant la pole position aux Ferrari grâce à un tour exceptionnel à la fin de la Q3, Lewis Hamilton est resté maître chez lui à Silverstone. Il devra encore tout donner en course, porté par la ferveur populaire qui l'entoure, pour damer le pion aux Rouges dans ce British Grand Prix très indécis. On annonce toujours de fortes chaleurs ce dimanche, ce qui pourrait brouiller les cartes en dégradant les gommes. Voilà qui promet !

On pensait l'avantage aux Ferrari après les séances d'essais libres et même les deux premiers segments des qualifications, mais en Q3 Hamilton s'est d'abord rapproché du temps de référence établi par Sebastian Vettel avant de lui chiper la pole in extremis au prix d'un ultime effort remarqué. L'écart qui le sépare de son équipier Valtteri Bottas (plus de trois dixièmes) en dit long sur l'exploit du Champion du monde dans son jardin anglais. Mais gare aux Ferrari en course car on les dit à l'aise quand les températures sont élevées, moins gourmandes de leurs gommes lorsque l'asphalte est surchauffé à 40°.

La stratégie va jouer un rôle en vue dans ce Grand Prix : théoriquement, un seul arrêt est la meilleure option pour l'emporter (ce fut le cas l'an dernier), mais avec la chaleur les gommes tendres pourraient se détériorer plus vite que prévu, contraignant certains pilotes à basculer sur deux pitstops. Tout dépendra des pneus disponibles et des écarts entre les différents types de gommes en conditions de course.

Avec une fenêtre d'exploitation assez large, la bagarre fera rage à tous les échelons du peloton, pas seulement entre Mercedes et Ferrari pour la victoire, avec les Red Bull candidates au podium, mais aussi pour les gros points entre Haas, Force India, Renault et la Sauber de Charles Leclerc, auteur d'une nouvelle performance de choix en se hissant dans le top 10 sur ce tracé de légende.

A nouveau bien qualifié malgré son crash en EL1, Romain Grosjean visera encore les gros points.