home icon / Magazine / F1i Magazine / Débriefing / Synthèse du samedi : Laisse aller... c'est une valse !

Synthèse du samedi : Laisse aller... c'est une valse !

Les écarts sont faibles sur le Red Bull Ring, mais la hiérarchie n'en reste pas moins figée avec les deux Mercedes devant les deux Ferrari et les deux Red Bull qui encadrent la Haas d'un excellent Romain Grosjean, en quête de ses premiers points de la saison. La bagarre en milieu de peloton promet beaucoup sur un air de valse viennoise...

Valtteri Bottas a reçu son trophée pour la pole position des mains de Nelson Piquet.

On est curieux de voir comment se comportera Sebastian Vettel au moment du départ de ce Grand Prix : avec ses pneus ultra softs, il devrait pouvoir prendre un meilleur envol que les deux Mercedes devant lui... Au premier virage, cela peut faire des étincelles, comme au Ricard la semaine dernière ! Cette fois, pourtant, c'est Valtteri Bottas qui emmènera la meute après avoir signé une nouvelle pole sur cette piste qu'il apprécie particulièrement, Lewis Hamilton se contentant du second rang.

Qu'en sera-t-il en course ? Avec des stratégies décalées, les Ferrari peuvent-elles inquiéter les Flèches d'argent ? Les Red Bull aussi partiront avec des gommes super tendres capables de tenir longtemps la distance, aussi les options tactiques des différents top teams seront-elles intéressantes à suivre. Les autres n'auront pas voix au chapitre pour le podium, comme d'habitude, mais on suivra avec intérêt la progression de Romain Grosjean qui nous doit une revanche en partant si haut sur la grille : l'occasion est belle de marquer enfin ses premiers points demain.

Pour rentrer dans le top 10 l'arrivée, il faudra se battre comme des chiffonniers à coups de millièmes et de dépassements au DRS : les Renault semblent les mieux placées pour finir encore dans les points, avec Esteban Ocon et Pierre Gasly en outsider, Charles Leclerc étant malheureusement pénalisé d'un recul de cinq places sur la grille après avoir encore amené sa Sauber en Q2. Enfin, les McLaren seront encore à la peine, tandis que Lance Stroll a réussi une belle qualif pour se placer en septième ligne au départ.

Les deux Renault se sont encore hissées en Q3, mais elles ont été dominées par les Haas.