home icon / Magazine / F1i Magazine / Présentation / Les trois enjeux du Grand Prix d’Espagne

Les trois enjeux du Grand Prix d’Espagne

'
© XPB Images

De retour sur le continent européen, la Formule 1 fait halte ce week-end à Barcelone. Terrain de jeu des écuries lors des essais de pré-saison, le circuit catalan exige un fort appui aérodynamique. Les équipes y apporteront d’ailleurs de nombreuses évolutions – capables de modifier la hiérarchie ?

LA CINQUANTIÈME DE VETTEL ?

Les chiffres ne mentent pas : la Ferrari est la monoplace la plus véloce du plateau 2018 en qualification. Jusqu’à présent, Sebastian Vettel a réalisé trois pole positions, contre une seule à Lewis Hamilton. Même en Azerbaïdjan, la W09 s’est inclinée face à la SF71H dans l'exercice chronométrique.

Le tableau ci-dessous liste les écuries en fonction de leur “vitesse pure”. Autrement dit, il classe les chronos moyens réalisés lors des séances qualificatives des quatre premiers Grands Prix, exprimés en pourcentage par rapport au meilleur chrono absolu (par exemple, à Bakou, Hamilton était à 0”179 seconde du poleman Vettel, soit à 100,176 % du meilleur temps – et ainsi de suite pour les trois courses précédentes). Entre parenthèses et en italique figure la même moyenne, mais pour 2017. Lorsque l’écurie a réduit l’écart par rapport à l’an passé, le chiffre est en vert (et en rouge lorsqu’il s’est accru).

S’il s’impose le dimanche, Vettel pourrait décrocher à Barcelone sa cinquantième victoire en Formule 1. Mais n’enterrons pas trop vite les Flèches d’argent, qui l’an passé avaient accompli des progrès notables à l’occasion du Grand Prix d’Espagne. En outre, le circuit ne comporte pas de longues lignes droites comme les affectionne la monoplace rouge.

Rang
Écurie Écart par rapport au meilleur temps absolu (4 courses 2018)
1. Ferrari 100,205 % (2017 : 100,263 %)
2. Mercedes 100,237 % (2017 : 100,085 %)
3. Red Bull 100,639 % (2017 : 100,958 %)
4. Renault 101,704 % (2017 : 102,186 %)
5. Haas 101,949 % (2017 : 102.858 %)
6. Force India 102,129 % (2017 : 102,199 %)
7. McLaren 102,519 % (2017 : 102,510 %)
8. Toro Rosso 102,907 % (2017 : 102,730 %)
9. Williams 103, 255 % (2017 : 102,524 %)
10. Sauber 103,404 % (2017 : 104.129 %)