home icon / Magazine / F1i Magazine / Série / Kimi Räikkönen vu par Mark Arnall

Kimi Räikkönen vu par Mark Arnall

'
© XPB Images

Depuis le départ en retraite de Jenson Button et de Nico Rosberg, seuls quatre Champions du monde sont en activité en Formule 1 et le seront encore la saison prochaine. En cette période de trêve hivernale, nous brossons leur portrait de façon indirecte, à travers les yeux d’un de leurs proches. Après Sebastian Vettel et Lewis Hamilton, c’est Kimi Räikkönen qui est ici raconté par son fidèle physiothérapeute Mark Arnall.

MONSIEUR 110 %

“Avec Kimi, pas de surprise : zéro politique, zéro blabla, explique l’entraîneur britannique à Autosport . Il prendra toujours ses propres décisions. Il a la tête sur les épaules, et s’il ne veut pas faire quelque chose, ce sera très difficile de l’y obliger. Mais quand il se lance, c’est à fond. S’il fallait le décrire, je dirais que c’est ‘Monsieur 110 %’. S’il s’entraîne, il le fera à 110 %. S’il est couché sur le canapé, ce sera à 110 %. S’il pilote quoi que ce soit, il conduira à 110 %.”

EN ÉVOLUTION

“Kimi possède un côté mystérieux qui intrigue tout le monde. Je ne crois pas qu’il soit particulièrement timide. Il sait évidemment qu’il est très populaire, mais ce n’est pas quelque chose qu’il recherche. Il veut juste faire son boulot et accepte de ce qui vient avec… Il y a un domaine où il est très bon, c’est avec les enfants. Un jour, à Spa, un gars est venu me demander s’il pouvait prendre une photo de Kimi avec sa fille atteinte d’un cancer. Kimi a passé une demi-heure avec elle à discuter et rigoler.”

“Il a pas mal évolué. À ses débuts en Grand Prix, il négligeait les événements promotionnels, ça ne l’intéressait pas du tout d’être célèbre. Seul le pilotage l’intéressait. Quand j’ai commencé à travailler avec lui [en 2001], je n’aurais jamais imaginé qu’il puisse un jour être père. Le voir aujourd’hui avec ses deux enfants montre l’ampleur de la transformation. C’est un père fantastique. Tout le monde change avec le temps, et lui aussi. Il s’accommode plus facilement des événements promotionnels, les sponsors sont contents.