home icon / Magazine / Technique / Technique / La Haas VF18 à la loupe

La Haas VF18 à la loupe

'
© Haas

Haas est donc la première écurie de Formule 1 à lever le voile sur sa monoplace 2018, la VF18. Mais un coin du voile seulement, car les illustrations publiées hier simplifient ou dissimulent les pièces a priori les plus intéressantes. À première vue simple clone de sa devancière (équipé du Halo tout de même), la nouvelle Haas reprend cependant quelques solutions à la Ferrari de l'an passé, dont ses fameux pontons.

UN AIR DE DÉJÀ VU

L’élément le plus frappant de la première Formule 1 2018 à se dévoiler est la structure des entrées d’air des pontons. La Haas reprend manifestement la forme et la construction des pontons de la Ferrari SF70 de l’an dernier.

De chaque côté, l’entrée d’air, située très en arrière et perpendiculairement à la coque, est enveloppée par un déflecteur en forme de “C” (en jaune ci-dessous) qui en en épouse étroitement les contours et qui habille les structures d'impact en carbone.

© Haas & Ferrari

Ce dessin est rendu possible par le positionnement original des structures d'impact sur la monocoque (il s’agit de deux barres en carbone, standardisées, placées à la base des pontons pour l’une et plus haut pour l’autre). D’habitude, les barres supérieures sont installées au-dessus de l’entrée d’air.

Sur la Ferrari 2017 et sur la Haas 2018, par contre, elles sont placées en dessous, ce qui a permis d’affiner le sommet des ouvertures et de dégager le bas des pontons en vue d’optimiser le flux d’air courant sur les flancs et donc le fonctionnement du diffuseur.