home icon / Magazine / Synthèse du samedi : match à trois ?

Synthèse du samedi : match à trois ?

'

Le suspense était à son comble avant les qualifications du Grand Prix du Canada et les résultats à l'issue de la Q3 laissent augurer d'une course particulièrement indécise. Trois vainqueurs potentiels sur trois voitures différentes aux trois premières places sur la grille, plus le pilote le plus titré à Montréal à l'extérieur de la deuxième ligne. And the winner is... ?

Le traditionnel match Ferrari-Mercedes va être arbitré par Red Bull, certes, mais on n'attendait sans doute pas Valtteri Bottas devant Lewis Hamilton sur le circuit Gilles Villeneuve où le Champion en titre a cueilli ses plus beaux lauriers. Les Flèches d'argent auront fort à faire avec les Ferrari, celle de Vettel en particulier, l'Allemand ayant réussi une très convaincante pole position sur un tracé où la SF71H a un beau coup à jouer. Mais le troisième larron Max Verstappen peut aussi bien jaillir comme un diable d'une boîte !

Les Red Bull s'élanceront avec les gommes hyper tendres au contraire de leurs rivales directes, ce qui pourrait procurer un avantage décisif à Verstappen (et dans une moindre mesure à Ricciardo) au départ et durant le premier segment de la course. Sera-ce suffisant pour prendre les devants ? Les RB14 sont généralement en meilleure forme le dimanche que le samedi, aussi faut-il s'attendre à un feu d'artifice de Max-la-menace, très en verve depuis le début du week-end, qui doit redorer son blason après sa bévue monégasque.

Derrière les trois top teams en lutte pour le podium, les habitués des places d'honneur sont bien placés sur la grille : Nico Hülkenberg décidément abonné à la septième place, Esteban Ocon bien qualifié en quatrième ligne devant l'autre Renault de Carlos Sainz et la Force India de son équipier Sergio Pérez. En sixième ligne , Kevin Magnussen et Brendon Hartley viseront les points pour Haas et Toro Rosso alors que les McLaren sont engluées dans le ventre mou du peloton, précédées par la Sauber d'un remarquable Charles Leclerc.

Max Verstappen constitue le joker de Red Bull dans ce Grand Prix, avec une revanche à prendre...